Côte d'Ivoire : la question démographique

 

Le président Alassane Ouattara étant maintenant installé, il va devoir faire face à de multiples problèmes dont celui de l'importante croissance de la population de son pays. Henri Konan Bédié, qui s'est désisté en sa faveur à l'issue du premier tour de l'élection présidentielle, avait d'ailleurs inscrit cette question dans son programme.

 

Il faut en effet savoir que la population de la Côte d'Ivoire était de 2,5 millions d'habitants en 1950 et qu'elle est aujourd'hui de 22 millions, soit une multiplication par près de 9 en 60 ans.
Les pr
évisions pour 2050 ne sont pas plus réjouissantes, puisque le pays devrait compter 43,4 millions d'habitants, ce qui amènerait à une multiplication par 17 en un siècle*.


Avec 4,33 enfants par femme, la priorité pour le nouveau président sera donc de faire diminuer la natalité de ses concitoyen(ne)s. Rappelons que pour cela, il dispose de moyens connus et éprouvés par de nombreux pays avant le sien, à savoir principalement, l'éducation des femmes (voir tableau) et la diffusion de la contraception (le taux d’emploi des contraceptifs n'étant encore qu'aux alentours de 15%), voire sa gratuité pure et simple.

 

Taux de scolarisation
Primaire Secondaire
Hommes 62% 27%
Femmes 50% 15%

 

* En partant d'une population de 41,6 millions d'habitants en 1950, la même multiplication par 17 de la population de la France métropolitaine nous mènerait à plus de 700 millions d'habitants en 2050 !..

 

 

 

 

 

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir