France Inter : parole d'auditeur

décembre 2009

  

Paule (de Paris):  « Je crois que le problème du monde c'est la surpopulation: on continue de payer les gens pour faire des enfants alors qu'on devait les payer pour ne pas en faire ». L'auditrice fait ensuite référence à Claude Allègre et exprime des doutes sur l'origine anthropique du changement climatique.

Cohn-Bendit: « Sur la population, le problème c'est d'organiser le monde tel qu'il est. (...) Je crois que si on augmente le niveau de vie des êtres humains de par la planète nous aurons une natalité en baisse: ça c'est la bonne réponse ».

Bernard Guetta (chroniqueur de France Inter): « Oui il est vrai que dans l'histoire le climat a toujours changé, c'est exact le Groenland s'appelait le Greenland il y a 1000 ans. A cause de la surpopulation dont vous soulignez l'importance Madame, aujourd'hui il serait beaucoup plus difficile au monde de s'adapter au changement de climat et donc nous devons faire entrer cette donnée dans le computer ».

 

Il est clair que les débats initiés à la suite du raport de l'ONU ont déjà porté quelques fruits puisque, d'une certaine façon, Cohn-Bendit lui-même "souhaite la baisse de la natalité". Quant à Bernard Guetta, nous avions déjà souligné sur ce site son grand intérêt pour la question.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir