40 ans de la francophonie: la face cachée d'une réussite

 

En ce jour anniversaire du 20 mars, comment ne pas se réjouir, à priori, du fait que la langue française soit de plus en plus utilisée dans le monde. Il faut en effet savoir que le nombre de personnes parlant "notre" langue est estimé à 200 millions, dont près de la moitié (96 millions) vit en Afrique et que celle-ci est le principal réservoir de progression. D'ailleurs le "dynamisme démographique", comme certains disent, de ce continent conduira (selon les projections) à 700 millions de francophones dans le monde en 2050.

Cependant, sans vouloir jouer les rabat-joie, constatons que cette progression du français sera due, presque uniquement, à la naissance de près de un demi milliard d'êtres humains supplémentaires, avec pour conséquence une pression anthropique accrue sur le milieu, des dégâts environnementaux et in fine humains.

En réalité, tous ces éléments ne devraient-il pas plutôt nous alarmer?

 

 

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir