Guyane et Réunion : démographie excessive

 

La publication, hier, du rapport de l'Insee La population des régions en 2040 a été commentée sur ce site de façon globale. Nous allons nous pencher aujourd'hui sur 2 cas atypiques, mais révélateurs du peu d'intérêt que porte notre pays à la démographie galopante de certains de ses départements d'outre-mer (DOM).

Guyane

Comparée à ses deux voisines, la Guadeloupe & la Martinique, voire aux pays d'Amérique latine qui ont pratiquement tous achevé leur transition démographique, la Guyane fait figure de mauvais élève sur ce sujet : en effet comme l'indique le tableau de l'Insee reproduit plus bas, la population du département devrait passer de 213.000 à 574.000 entre 2007 & 2040, c'est à dire être multipliée par 2,69 en 33 ans...

Bien que le territoire ait une très faible densité de peuplement, il faut insister sur le fait que d'une part c'est une excellente chose pour la forêt amazonienne (poumon de la planète) et les espèces animales qui y vivent et que d'autre part, pour les femmes guyanaises ce n'est évidemment pas une vie que de supporter ces grossesses à répétition. Rappelons d'ailleurs qu'il n'existe qu'un seul centre de planification familiale en Guyane (ce depuis même pas 2 ans) et qu'il est situé à Cayenne. Il est évident pour qui s'intéresse à la question qu'un second centre devrait être installé à Saint Laurent du Maroni à la frontière surinamienne dont la maternité a assuré la naissance de 1.878 bébés en 2008 pour 19.167 habitants* (!), sans parler d'éventuelles équipes itinérantes qui sillonneraient régulièrement le territoire pour aider les femmes (et les couples) qui désirent limiter leurs naissances.

* En réalité une grande partie de ces naissances est le fait des femmes du Surinam qui préfèrent accoucher en France pour de multiples raisons...

 

Article paru dans le journal 20 minutes du mercredi 8/12/2010

 

LA NATALITÉ GALOPANTE, LE PREMIER DÉFI DU DÉPARTEMENT

Demandez à un Guyanais le principal défi auquel est confronté son département : vous aurez une réponse différente à chaque fois. « Un défi social », répond un statisticien. « 26 % des Guyanais sont en dessous du seuil de pauvreté. » « Un problème de formation », pense plutôt une institutrice : « Il n’y a vraiment pas assez d’écoles. » « Un manque cruel d’habitat », assure une employée de préfecture. « Avec le manque de logements sociaux, on voit de plus en plus de bidonvilles le long des routes. » Ces problématiques ont toutes un point commun : elles sont liées à la jeunesse de la population guyanaise. L’île connaît un taux de natalité galopant.
La ville de Saint-Laurent-du-Maroni (Nord) constate une hausse annuelle de 8 % de sa population. « Elle double tous les cinq ans », résume un habitant.

Pour Marie-Luce Penchard, la ministre de l’Outre-mer, la réponse doit passer par le développement économique de ce territoire, vaste comme le Portugal, mais toujours mal exploité. « La filière de l’or peut être très profitable à la Guyane, explique-t-elle. Et la filière bois semble très prometteuse. » Pour l’heure, le département reste porté par son secteur aérospatial. Mais d’autres domaines pourraient être explorés. « L’immense richesse du département, c’est sa biodiversité, résume un conseiller ministériel. L’Amazonie, c’est un territoire fantastique pour la recherche pharmaceutique, par exemple. » En attendant, le gouvernement s’est lancé dans des mesures d’urgence, comme la fabrication d’une nouvelle usine d’alimentation en eau potable. Envoyé Spécial en Guyane, G. W.

 

La Réunion

Elle comptait 794.000 habitants en 2007 et devrait dépasser le nombre symbolique du million (1.061.000) en 2040, soit une augmentation de plus de 33%. Avec aujourd'hui (en 2010), 334 habitants au km², l'île devrait compter 424 habitants au km² dans 30 ans, ce qui est proprement insoutenable comme l'indiquent d'ailleurs plusieurs commentaires de lecteurs de www.zinfos.974.com, un des journaux en ligne de l'île. Comme le montre ce lien www.sante.gouv.fr, tout comme en Guyane et alors que le problème est aussi très préoccupant, il n'existe qu'un seul centre de planification familiale situé à Saint Pierre et il est bien évident que c'est totalement insuffisant.

 

Au vu de ce qui précède, l'association Démographie Responsable demande aux autorités départementales (voire nationales) de prendre les mesures simples qui s'imposent, à savoir au minimum l'ouverture de nouveaux centres de planification familiale et à plus long terme de faire preuve de pédagogie auprès des habitants en leur expliquant qu'il n'est dans l'intérêt de personne de poursuivre une telle croissance démographique car cela les placera dans une situation particulièrement difficile.

 

Le petit point marron-clair au nord-est de l'Amérique latine n'est autre que la Guyane.

Insee : Évolutions démographiques régionales selon le scénario central
Source : Insee, Omphale 2010
Région Population en 2007 (en milliers) Population en 2040 (en milliers) Évolution 2007-2040 (en %) Âge moyen en 2007 Âge moyen en 2040
Guadeloupe 401 404 0,8 36,2 47,7
Martinique 398 423 6,5 37,4 47,8
Guyane 213 574 169,3 26,4 30,0
La Réunion 794 1 061 33,6 31,9 39,8

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir