Inde: le gouvernement tente de stabiliser la population 
 
New Delhi, 12 novembre, 2010. L'agence PTI (Press Trust of India) rapporte que le gouvernement a proposé un agenda en quatre points pour la stabilisation de la population du pays incluant l'instauration d'une section distincte du Ministère de la santé entièrement consacrée à ce problème.

Le Ministère de la santé à proposé à la dernière réunion de la commission de la population que de telles sections soient également créées au niveaux des états, des districts et des sous-divisions (divisions administratives de l'état fédéral). Ces divisions consacreront leur efforts sur l'accès aux services en cooptant le secteur privé et en prenant en charge les efforts de vulgarisation au niveau des villages et en amont.

Parmi les autres étapes prévues on trouve l'établissement de centres post-nataux, qui gèrent les services post-nataux dans tous les endroits où sont prévus les accouchements officiels, la distribution de contraceptifs en porte à porte dans les villages par les ASHA's (Accredited Social Health Activists  / travailleurs sociaux) et la promotion de compensations pour les femmes acceptant la stérilisation.

S'exprimant récemment à la réunion de la commission de la population, le Ministre de la Santé Ghulam Nabi Azad a rappelé qu'à présent, la fourniture de contraceptifs est faite par le gouvernement central aux états.

"La plupart du temps ces fournitures n'atteignent aucun niveau inférieur à celui des districts. Pour cette raison, nous proposons d'introduire un nouveau système dans lequel les contraceptifs seront disponibles dans chaque foyer par l'intermédiaire des ASHA's  qui sont nos fonctionnaires de terrain."

"Ceci permettrait aux villageois d'avoir un accès direct et facile aux contraceptifs. Nous travaillons actuellement sur les motivations adéquates pour inciter les ASHA's à prendre en charge la distribution des contraceptifs".

Le Ministre de la Santé a dit que le gouvernement proposait également de majorer substantiellement la compensation pour les femmes subissant une stérilisation, dédommagement qui est à présent de 600 roupies (article RM42.14).

Étaient présents à la réunion de la commission, entre autres, Sonia Gandhi présidente du Parti du Congrès, le Premier Ministre Manmohan Singh, Harshvardhan du parti Bharatya Janata, Sharad Pawar du parti du Congrès Nationaliste, les ministres fédéraux Kapil Sibal, Ambika Soni et les premiers ministres de quelques états.

Pour promouvoir la cause de la stabilisation de la population, le Ministre de la Santé a également mis ce thème en avant au pavillon de la santé à la foire commerciale de cette année qui débute le 14 Novembre.
 
 
 
Pour aller plus loin : Stabiliser la population de l'Inde: plus facile à dire qu'à faire (Jacques Véron, Démographe à l'Ined)
 
Tableaux : population de l'Inde (en milliers) & densité (nombre d'habitants au km²) comparée à celle de notre pays.
 
Inde Inde France
Année Population
1950 371 857
   
1960 448 314
   
1970 552 964
   
1980 692 637
   
1990 862 162
   
2000 1 042 590
   
2010 1 214 464
   
2020 1 367 225
   
2030 1 484 598
   
2040 1 564 763
   
2050 1 613 800
Année  Densité
1950 113
   
1960 136
   
1970 168
   
1980 211
   
1990 262
   
2000 317
   
2010 369
   
2020 416
   
2030 452
   
2040 476
   
2050 491
Année  Densité
1950 76
   
1960 83
   
1970 92
   
1980 98
   
1990 103
   
2000 107
   
2010 114
   
2020 118
   
2030 121
   
2040 122
   
2050 123
 
Source : World Population Prospects
 
 
 
Texte original en anglais à lire ci-dessous ou à retrouver sur le site malaysiandigest.com
 
 
 
 India: Govt Proposes Four-Point Agenda for Population Stabilisation

 

New Delhi, 12 November, 2010: The government has proposed a four-point agenda for population stabilisation in the country which includes setting up a separate division in the Health Ministry dedicated to the cause, Press Trust of India (PTI) reported.
 
These divisions would also be set up at the state, district and block level. This division will focus on providing access to services by co-opting the private sector and also undertaking advocacy efforts at the village level and upwards, the Health Ministry proposed at the latest meeting of the population commission.
    
Establishment of post-partum centres, which deal with post-delivery services, in all such facilities where institutional deliveries are being conducted, providing contraceptives at doorsteps through village ASHAs (health workers) and enhancing compensation for women undergoing sterilisation are the other steps which are being mulled.
    
Speaking at the meeting of the population commission recently, Health Minister Ghulam Nabi Azad said at present, the supply of contraceptives is made by the Central Government to the states.
    
"Most of the time these supplies do not reach below the district level. We, therefore, propose to introduce a new system under which contraceptives will be available at the doorsteps at the village level through the ASHAs (Accredited Social Health Activists) who are our community-based workers.
    
"This would enable the village community to have direct and easy access to contraceptives. Appropriate incentives for ASHAs to undertake home delivery of contraceptives are being worked out," he said.
    
Azad said the government was also proposing to substantially enhance compensation for women undergoing sterilisation from the current level of Rs 600 (RM42.14).
    
The meeting of the commission was attended among others by Congress President Sonia Gandhi, Prime Minister Manmohan Singh, Harshvardhan of BJP, Sharad Pawar of NCP, Union Ministers Kapil Sibal, Ambika Soni and chief ministers of some states.
    
Experts suggested improved health care, availability of family planning services, literacy and empowerment.
    
To help the cause of population stabilisation, the Health Ministry has also zeroed in on population stabilisation as the theme in the health pavilion at this year's trade fair beginning here from November 14.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir