Nigéria : Violences & massacres (mars 2012)

 

Plus de 500 personnes ont été massacrées dans la nuit de samedi à dimanche au Nigeria dans l'État central du Plateau. Des éleveurs musulmans ont assassiné à coups de machettes des agriculteurs chrétiens. La religion est cependant loin d’être la cause première de ces tueries. En effet selon Ouest France  Mgr Onayiyekan, l'archevêque d'Abuja [capitale du Nigéria] a déclaré: « On ne se tue pas à cause de la religion, mais pour des revendications sociales, économiques, tribales, culturelles ». En réalité le conflit oppose des éleveurs "fulanis" à des "beroms", cultivateurs sédentaires, qui se disputent des terres très fertiles.

Le site Afrique en ligne ne dit pas autre chose: « La volonté de contrôler les terres fertiles est la raison des violences incessantes qui opposent les populations locales à majorité chrétienne et animistes aux éleveurs/migrants musulmans
Ces violences interviennent après celles perpétrées dans l'autre sens en janvier dernier et qui avaient fait entre 300 et 400 morts dans ce secteur, essentiellement des musulmans.

Pour démographie responsable, il est clair que dans une perspective de pénurie de terres agricoles, la situation démographique du pays aggrave la situationLe Nigeria est le pays le plus peuplé d'Afrique (158 millions d'habitants), sa population a été multipliée par plus de 4 en 60 ans, le nombre moyen d'enfants par femme est supérieur à 5 et la population pourrait avoir été multipliée par 8 en un siècle*... Si les autorités de ce pays, aidées par la communauté internationale, n'arrivent pas à stopper cette croissance folle de leur population, il est évident que de tels drames ne pourront que se reproduire et ce à des échelles encore bien plus importantes. Seule la mise en œuvre d'une politique de démographie responsable serait à même d'atténuer ces tensions permanentes.

 

 * Année   
    Population du Nigeria       Population de la France
 1950  36 680 000  41 832 000
 2010  158 259 000  62 637 000
 2050  289 083 000
 67 668 000

            

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir