Tempête de sable sur la Chine

 

La plus forte tempête de l'année vient de s'abattre sur la capitale chinoise Beijing. D'après l'académie des Sciences chinoises, le nombre des tempêtes de sable a été multiplié par six en 50 ans, pour atteindre une douzaine par an. Ce phénomène dont la fréquence et l'ampleur n'a donc rien de "naturel" est en fait dû à la progression des déserts. En effet ceux-ci recouvrent aujourd'hui le tiers du pays. La sécheresse ne faisant qu'accentuer bien évidemment leur progression, cette extension des surfaces perdues est causée par la déforestation, la surexploitation des sols, et bien évidemment la déjà trop forte population de la région.

Espérons que les dirigeants du pays ne succomberont pas aux "sirènes" qui au sein même de l'appareil d'état appellent à revenir sur la politique familiale. Ces événements spectaculaires, et d'autres encore, s'ils sont correctement expliqués, pourraient même avoir une vertu pédagogique et permettre enfin aux citoyens du pays d'adhérer librement à cette politique sans qu'il soit besoin de pérenniser des mesures coercitives qui ne respectent pas les droits humains.

 

« Les forêts précèdent les civilisations, les déserts les suivent. »

Chateaubriand

Une vidéo de 50" sur Rue 89

Deux photos sur french.cri

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir