Le tigre de Sibérie est une des 9 sous-espèces de tigres dont trois ont déjà disparu (tigre de Bali [1930], tigre de la Caspienne [1970] et tigre de Java [1972] ) et dont au moins une autre est en danger critique d’extinction: le tigre de Chine méridionale.

En 1900, il devait encore y avoir 100.000 tigres. En 2008, leur population en liberté était estimée à moins de 2.000 et probablement déjà un peu plus en captivité. Malheureusement, les tentatives de réintroduction de tigres nés en captivité n'ont jamais été couronnées de succès.

Le territoire d'un tigre dépend des proies qui s’y trouvent et peut ainsi varier de 30 à 1.000 km2 (Sibérie). De nos jours, la disparition progressive des forêts, la croissance démographique humaine, la disparition des proies, l'extension des zones cultivées, la perpétuation d'un trafic de peaux et de sous-produits pour certaines médecines traditionnelles pèsent dramatiquement sur sa survie.

Finalement, si l’espèce humaine, trop fière d'elle-même, ne parvient pas à s'autolimiter et continue aveuglément sa croissance démographique jusqu’aux 9 ou 10 milliards prévus, elle portera la lourde responsabilité de l’extinction de ces magnifiques animaux qui vivent encore en liberté.

Article_Wikipedia_Tigres